Ce type de procédé vise la mise en œuvre de modules photovoltaïques en appui sur des toitures traditionnelles ("surimposition"), qu’elles soient constituées d’éléments de couverture métallique (type bac acier) ou de petits éléments tels que tuiles ou ardoise.

L'étanchéité est assurée par la toiture traditionnelle. Une relative indépendance est maintenue entre les fonctions primaires de la toiture (étanchéité, protection mécanique) et la fonction de production d'électricité.